L’amour aime les mots, qui le lui rendent bien. Lui qui tant fait parler se plaît à se dire et se redire encore, jusqu’à son dernier souffle, aussi bien pour exprimer son désir ou son bonheur que sa peine. Les mots sont ses miroirs, il s’y contemple et jouit de soi. Et voilà qu’à leur tour ces mots sont animés d’une ardeur singulière, plus faciles, plus dociles, plus joueurs, impatients de montrer de quoi ils sont capables. Eux aussi font l’amour ! « Allumés de reflets réciproques », ils s’empressent, s’appellent et se nouent sur le blanc de la page pour se faire poème. André Breton l’avait compris : « La poésie se fait dans un lit comme l’amour. Ses draps défaits sont l’aurore des choses. » Oui, le monde même semble renaître lorsque l’amour vient au langage et renouvelle notre perception du temps et de l’espace, « rendus sensibles au coeur » !

Jean-Michel Maulpoix, Extrait de la préface d’Aimer, rimer

Aimer, rimer. 150 poèmes pour réinventer l’amour. Paris, L’Harmattan, septembre 2019. 296 p. 22€. ISBN : 9782343183701. Disponible en version numérique, 16,99€. ISBN : 9782140129797.

Retrouvez ces informations sur le site des éditions L’Harmattan. Vous pouvez également y feuilleter les premières pages de l’ouvrage.

« L’amour est à réinventer, on le sait », a écrit Rimbaud. Pour ce faire, la présente anthologie vous invite à voyager dans l’histoire littéraire du XIVe au XXIe siècle grâce à un vaste éventail de poèmes de langue française : tous décrivent le sentiment amoureux dans son immense diversité.

À travers cent cinquante poèmes répartis en quinze sections, Jérémie Pinguet, jeune professeur et poète, trace un parcours thématique qui explore les nuances et les ambiguïtés de l’amour, ce grand chapardeur de coeurs. Bonheur, souffrance, jalousie, folie, inconstance, joie, deuil, espoir : Amour sait dialoguer avec Poésie sur tous les sujets ! Au sein de l’ouvrage, la variété des époques se mêle à celle des voix : les voix de femmes côtoient les voix d’hommes, célébrant mille et une amours.

Que l’amour soit foudroyant ou tendre, homosexuel ou hétérosexuel, rêvé ou charnel, qu’il blesse ou qu’il réjouisse, ses fulgurances et ses fêlures trouvent leur place dans cette scénographie du désir. Aimer, rimer… Les grands poètes de langue française ont tous payé quelque tribut à l’amour. Ce lien unique entre Éros et Orphée, Éluard l’a résumé avec simplicité dans le titre d’un de ses recueils : L’amour la poésie. D’un côté, le « cœur d’amour épris », de l’autre, la « verve ». Les mots et l’émoi…

Jean-Michel Maulpoix (né en 1952) est l’auteur de nombreux ouvrages poétiques parmi lesquels Une histoire de bleu (Mercure de France, 1992). Il a également fait paraître des essais critiques dont La poésie comme l’amour (Mercure de France, 1998).

Illustration de couverture : Couverture par Henri Matisse du numéro 23 de la revue Verve, avril 1949, Tériade éditeur. © Succession H. Matisse. Image : Archives Henri Matisse.